Sois belle et tais toi ?

Lac d'Annecy, été 2011


Voter est un droit, pas un devoir. On l’oublie souvent. Que se passe-t-il si le ou les candidats en lice ne nous satisfont pas ? Voter par dépit plutôt que par choix ? Voter contre plutôt que pour ? Voter uniquement pour éjecter un autre candidat ? Je trouve ça d’un triste.

Beaucoup diront que j’ai tort, que tant de gens se sont battus pour obtenir ce droit (notamment pour les femmes). Je vote certes, mais je vote blanc. Car pour le moment je ne trouve pas chaussure à mon pied comme on dit. Je trouve que cela ressemble davantage à une petite guéguerre d’enfants de primaire à savoir « qui sera le plus fort ? » (ou « qui criera le plus fort » parfois !).  Je me suis toujours dis que j’arriverai à me sentir concernée quand j’aurai mon appart, quand je commencerai à payer mes impôts et tout ça. Mais non, rien n’y fais pour l’instant. Alors oui je vote, mais je vote blanc.

Longtemps je me suis sentie en marge, comme si j’étais la seule à voter blanc. J’avais un peu honte de ne pas avoir d’avis. Pourtant, voter blanc, c’est quand même exprimer son avis. « Je ne suis pas satisfaite de ces candidats ». Beaucoup revendiquent maintenant le fait de voter blanc. Ce n’est pas une tare !

Comme le dis l’auteur Olivier DURAND dans ses différents ouvrages, « pour un suffrage vraiment universel ». Il souhaite « donner plus de poids aux individus à l'occasion des consultations électorales en respectant scrupuleusement leur opinion, et donc en intégrant dans la catégorie des suffrages exprimés les bulletins blancs ». Ce n’est pas idiot franchement. Il dit également que les élections ne visent uniquement à élire un vainqueur, peu importe l’avis de l’électeur au final. On commente beaucoup les résultats mais très peu les motivations des électeurs entrés dans le bureau de vote. Il faut à tout prix retrouver cet esprit électoral !



Le vainqueur est élu à la majorité certes, mais par rapport à la totalité des habitants du pays par exemple, en général cela fait très peu de convaincus. Que fais-t-on des indécis ? Des non-satisfaits ? N’ont-ils pas leur mot à dire également ? Leur voix compte !


Attention, ceci n’est que mon avis purement personnel. Je sais très bien que nous sommes en démocratie, qu’il faut élire un chef de l’Etat. Mais le mot « démocratie », par sa signification latine, ne veut-il pas tout simplement dire « le pouvoir au peuple » ? A méditer les amis.

xoxo, Goldy hair 💗

Commentaires

Ce que vous aimez le plus

Smoothie fruits rouges 🍓🍒

Escale européene

5 séries/films à regarder en amoureux ❤